AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

❝ NEELAM OLIVIER NOËL 1OO%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageSujet: NEELAM OLIVIER NOËL 1OO% 24.03.12 23:09

★ Psychologie
Je me décris comme étant un jeune homme charmant, drôle, charismatique, prince charmant. Non? Bon, dommage, je pensais sérieusement que les gens me voyais comme ça. Tant pis. Bon, blague a part, c'est vrai que je suis un jeune homme drôle. J'aime beaucoup faire de l'humour simplement parce que tout de suite, les gens semblent beaucoup plus a l'aise avec l'idée de me faire la conversation. Je ne suis surement pas imposant de poids, mais de taille. Et bien oui quoi, je fais quand même 1m86. Ce qui en surprend plusieurs dans un sens. Alors ce n'est pas tout le monde qui ose venir me voir en me lâchant un ; Salut toi, tu vas bien? En temps normal, les demoiselles plus timide ne me regarderons même pas et passerons près de moi en baissant la tête. Ça ne me gêne pas, j'ai l'habitude, mais c'est une des raisons pour laquelle maintenant je lâche toujours une petite blague. Les jeux de mots sont un peu comme mon 'dada' dans le sens ou j'en place même quand cela n'a aucunement rapport. Bien souvent je suis l'un des seuls à comprendre mon jeu de mot, mais ce n'est pas bien grave, ça arrive. Je ne suis pas de la même nationalité que les gens. À la base, je ne suis pas anglais, donc c'est de l'humour que moi seul comprend. Qui dit humour, peut aussi vouloir dire humour noir ou humour sarcastique. J'adore faire des blagues qui casse des gens, sans que se soit méchant non plus, quoi. C'est simplement pour rajouté une touche, un peu comme mettre de l'eau dans le gaz sans que ça n'éclate en troisième guerre mondiale. Peu de gens aime mon humour, parce que par moment, j'assume totalement, il fait un peu « Pipi caca, prout prout ». Bon, comment j'excuse là chose? Je suis un mec. Je ne réfléchis pas toujours à ce que je dis. C'est d'ailleurs un autre point qui s'ajoute à mon caractère ; Je ne réfléchis pas assez avant de dire quelque chose. Certains disent que c'est être franc, d'autres que c'est ne pas avoir de cervelle. Personnellement, je penche beaucoup vers le deuxième fois. J'en blesse beaucoup des gens involontairement avec mes paroles qui sortent avant même que je ne les captes. Souvent, c'est après une baffe dans la gueule ou un « Neelam !!! » choquer, qui me ramène à la réalité et qui me pousse à me frapper le front en prononçant un « Shit » bien placer. Je m'excuse d'avance, je ne le fais pas exprès, mais c'est plus fort que moi. Ma franchise peut avoir de très bon côté, comme des côtés plutôt mauvais. Quand une fille me demande si ses vêtements lui vont bien, souvent le merde. Oui oui, je ne suis pas doué, mais bon. Ma mère ma toujours dit d'être honnête. Possible que j'ai pris les mots un peu trop au sérieux. Car oui, je suis honnête. Je n'aime pas faire dans le dos des autres, quoi. Si je me sens l'âme à faire une connerie envers quelqu'un ou de dire quelque chose de méchant, autant que se sois en face. Ce qui rentre de nouveau dans le côté ; Franc. Je suis d'une bêtise qui explique la bêtise humaine par moment. Autrement dit, je suis trop gentil (bon, on est jamais trop gentil hein) et voir très généreux. Je pourrais facilement donner tout mon argent de poche à un clochard, oubliant que cet argent est en réalité ; pour mon goûté. Voyez que je suis idiot. Mais être idiot ne veut pas dire ; ne pas être intelligent. Je possède des connaissances sur certains domaine que beaucoup n'aurait jamais soupçonner. J'aime apprendre et découvrir, je ne deviendrais surement pas un aventurier ; explorateur, mais j'aime quand même en apprendre plus sur des sujets qui sont passionnant. En plus, j'ai une grande gueule et ma gêne n'existe quasiment pas. Pour moi la gêne, ce n'est pas ce qui m'arrête et alors là ; aucunement. Je ne suis pas de ceux qui pense ; « mais qu'est-ce qu'ils penseront si jamais je fais cela ? ». Je n'hésite pas et je fonce. Autant vivre sa vie sans limite, sinon nous pouvons avoir des regrets et c'est désagréable. Pourtant, je connais quand même mes limites. Je ne risquerais jamais ma vie pour un défi stupide et je ne risquerais jamais la vie des autres pour la même raison. J'aime mes proches et quand j'aime c'est foutrement pas des conneries. Mes ami(e)s peuvent clairement vous témoigner de combien je sais être fidèle. Pire que le meilleur ami de l'homme. En amour, je suis romantique. En fait, en amour je suis totalement homme rose. La date de notre premier baiser, je vais m'en souvenir. Des fleurs pour notre anniversaire, je vais y penser. Être très tendre pendant notre première nuit d'amour, je vais l'être. Ma mère me lance souvent que je suis le prince charmant de toute les demoiselles qui en rêve. Bon, souvent je n'y crois pas vraiment, mais par moment beaucoup de filles me l'ont sortis. Ironiquement, elles m'ont tous quitter après un temps, mais bon. Bien sur, je ne suis pas parfait hein. Mon caractère ne se limite pas qu'à des belles paroles toute gentille, papillon et colombe.

J'ai par moment un sale caractère. Surtout le matin quand je me réveille du pied gauche. Possible que je sois pendant une heure grognon, que je me plaigne toujours de tout et de rien. Si jamais vous me poussez à la colère (ce qui est quand même relativement rare), je sois assez franc, voir même cassant avec vous. Quand la colère pointe son nez chez moi, je suis sans pitié. Limite, j'oublie qui vous êtes, que se sois ; ami proche, meilleur ami, petite amie ou soeurs. Je frappe et je frappe fort (verbalement, pas physiquement, je tape pas les filles). Rancunier? Non. Je ne le suis pas. Je pardonne facilement, mais je n'oublie pas. Faites moi une crasse une fois, je passe l'éponge. Recommencer une deuxième fois et c'est over pour votre tronche. Je n'en viens pas souvent aux coups, mais c'est déjà survenu par le passer. M'en prendre plein la gueule, je m'en fiche. Si je vois que ça me touche personnellement ou que c'est pour défendre une amie, j'hésite pas. Ne tentez même pas de me dire pourquoi vous gueuler ou vous cracher sur une personne en qui j'ai toute ma confiance, parce que je ne vous écouterais pas. Oui, c'est là un côté de moi que je ne dévoile pas souvent, mais qui est tout de même présente en moi.

Il y a aussi un côté de moi plus ... Blaser. La raison est simple. Je n'en suis pas vraiment fier. D'ailleurs, beaucoup de gens autour de moi n'en ai pas fier non plus et je les comprends. C'est une mauvaise manie que j'ai pris depuis un certain stresse familial qui nous a toucher ma famille et moi quand j'avais 13 ans. Ma lassitude qui vous surprendra par moment vient du fait que je sois un fumeur de marijuana. J'en fume par moment dans ma chambre, par moment dans la cours ou encore ... Quand une situation me pousse vers le stresse et l'envie de détruire quelque chose. C'est pas bien, je le sais, mais voilà. Nous avons tous des squelettes dans le placard, voilà le mien. Bon, très peu de gens sont au courant quand même, mais c'est donc pour cette raison que par moment ; soit je rigole dans mon coin, totalement pour aucune raison ou que je baille et vous sembles totalement « je m'en foutisme ». Dans ses moments là, je ne me casse pas à tête à comprendre quoi que se sois et je suis les envies qui me passe par la tête pendant un bref moment de lucidité. Autrement dit, je suis ... Idiot. Mais charmant. Un idiot de prince charmant. Ça le fait quand même.
★ Croustillant
Emploi ou occupation : Étudiant en médecine ; Futur chirurgien.
Situation : Célibataire
Groupe : VERMIN
Particularités : ❒ PSYCHIQUE • TRANSFERT DE FORCE DE VIE ✕ La personne concernée par cette malédiction peut effectuer un transfert de sa force de vie chez quelqu'un d'autre (pour le sauver d'une mort certaine, par exemple). Cela diminue donc le temps qui lui reste à vivre chaque fois que le transfert opère - il ne peut pas non plus voir son propre « chiffre de vie » et savoir « quand il va mourir », mais le peut chez les autres.

C'est un peu comme si, j'étais votre ange gardien, dans un sens. Je l'explique un peu de ma vision des choses. Je vois des chiffres au dessus de votre tête. Des chiffres qui baisse toujours. Comme un compte à rebours dans un sens. C'est flippant, je l'avoue, mais là n'est pas la question. C'est chiffre sont en fait ; vos chiffres de vie. Plus le chiffre est énorme, long, gros ou peu importe le mot que vous préférez, vous vivrez longtemps. Vous me voyez donc venir si je vous dit que ; plus votre chiffre est petit, plus votre espérance de vie sur cette planète est restreinte. Dans un sens, je peux voir combien de temps ils vous restent sur cette planète. Mais bon, ne paniquez pas non plus. Mon pouvoir ne s'arrête pas que là et encore heureux, ça serait vraiment la merde de juste pouvoir faire ça, de voir ça quoi. Je peux, avec ma force, mon pouvoir ou mes chiffres, vous donner plus de temps. C'est cool hein? Non. M'enfin oui, oui parce que je sauve des vies. Non parce que ça prend mes chiffres à moi, que je ne peux malheureusement pas voir. Oui, c'est un hic dans un sens. Je vois vos chiffres, mais pas les miens. Je peux voir combien de temps ils vous reste, mais pas combien de temps il me reste. Je suis condamné à l'ignorance, à pouvoir vous sauvez en prenant toujours le risque de mourir à n'importe quel instant, puisqu'en vous donnant, rajoutant des chiffres, c'est les miens qui disparaisse. Flippant.
Phobie : Être suivit la nuit quand il marche dans la rue.
Une chanson : GIRLS - Beastie Boys.
★ Historique
J'ai grandit dans la grande ville de Montréal et d'aussi loin que je puisse m'en souvenir, mes parents sont venu du même monde. Quand je dis monde, c'est bien sur de la même ville. Ma mère a vu le jour à Montréal-Nord. Un endroit assez dur dans le secteur de Montréal. Mon père lui c'est totalement au centre ville qu'il a vu le jour. Ils se sont bien sur connu à l'école, puisqu'à l'époque ma mère avait prit la peine de venir vivre chez sa grand soeur le temps de sa session au Cégep. Ils se sont d'ailleurs rencontrer là-bas. Mon père me disait toujours qu'il eut le coup de foudre pour celle-ci, ce qui m'avait bien fait sourire. Encore aujourd'hui il m'énerve avec cette histoire, mais la raison est bien simple. Après la naissance de Marie, ma mère est tombée enceinte de moi, que deux ans plus tard. Ce qui est très peu, mais pour une femme comme ma mère, qui stresse souvent pour un rien, c'était quelque chose d'énorme d'être une nouvelle fois enceinte. Heureusement, mon père travaille comme architecte, un emploie quand même assez payant dans un sens et comme ma mère fut professeur de musique dans une école priver et bien reconnu, l'argent n'était pas un stresse important non, c'était en fait l'effet de nouveauté. Ils débutaient comme parents et j'allais venir mettre mon grain de sel. Et oui, j'aime créer l'effet de surprise et ce, avant même ma naissance. Bien sur, mon père, éternel positif à vu la chose avec beaucoup plus d'humour que de stresse. Et comme toujours, cela calma ma mère pendant un temps. Jusqu'à ma naissance, jusqu'à mes 4 ans. Jusqu'à ce que ... Jusqu'à ce qu'elle découvre un cancer du sein. C'est jamais sympa d'apprendre la nouvelle. Moi, j'étais beaucoup trop jeune pour comprendre. Ma grand soeur fut un peu plus apte à cela, mais comme elle n'avait que 6 ans, ce n'était pas le sujet principale dans la famille. Ma mère et mon père on vécu le cancer de celle-ci en solitaire, avec mes grands parents. J'ai donc grandit dans l'ignorance des plus totale que ma mère avait une maladie qui aurait pu l'amener très loin de moi. Faut dire, je déplaçais tellement d'air dans la maison, qu'ils n'avaient pas vraiment le temps de penser à tout cela et malgré les traitements qu'elle devait subir, elle semblait toujours (a mes yeux) en forme. Quand l'on est enfant, ce n'est pas une chose qui nous frappe tout de suite. Seulement, je ne suis pas comme les autres. Ironiquement, quelque chose en moi, dès le très jeune âge m'a pousser à poser quelques questions. Quand j'ai vu pour la première fois ces chiffres étrange au dessus de la tête de ma mère, je me suis dis que c'était probablement mon imagination. Je n'avais que 5 ans. Bon, vous allez probablement me dire qu'à cet âge, on ne pense pas que c'est notre imagination. Pas faux, mais pour bien vous faire comprendre ; je le dis. Je voyais déjà les chiffres à ce jeune âge, donc quand j'ai eu finalement le courage et l'âge de comprendre, j'ai demandé à ma mère ce que signifiait les chiffres aux dessus de nos têtes. M'enfin, au dessus de la tête des gens autour de moi, car moi, je n'en avais pas. Elle m'a d'abord demander si j'étais bien. Si je n'avais pas de la fièvre. Je me suis sentit insulté et j'ai boudé pour le reste de la soirée. J'avais 7 ans, logique que la remarque de ma mère ne me plaise pas sur le coup, quoi. Surtout que voilà, les chiffres était toujours présent et défilait rapidement, comme un compte à rebours, ce qui m'intriguait. C'est uniquement une fois au centre ville, avec mon père et ma grand soeur que j'ai reposé la question. Mon père ma demander quel genre de chiffre, comment c'était et qui en possédait. Je lui ai dis que tout les gens autour de moi avait des chiffres différent, des plus long et des plus court. Il m'a demander qui avait le plus court ... Quand je lui ai dis que le jeune homme (adolescent de 14 ans) qui traversait la rue approchait du chiffre 0, mon père a froncé les sourcils. J'entends encore le klaxonnement de l'autobus et le bruit de l'impact quand celui-ci frappa le jeune homme de plein fouet. L'horreur. C'est a ce moment que mon père pris conscience que j'avais un don assez ... désagréable. Ils ont continuer de m'avoir à l'oeil. En me posant souvent des questions. Quelques années plus tard alors que j'entamais mes 8 ans, ma mère a accoucher de ma petite soeur ; Hermione. C'est quand j'ai vu les chiffres très bas de celle-ci, qu'une autre facette de mon pouvoir à vu le jour. Elle n'avait que quelques années peut-être à vivre ... Ça ma fait mal. Je savais ce qui viendrait et je ne l'acceptais pas. Plus ma colère montait, plus mes larmes débordait et plus ma mère m'observait avec un regard étrange (je me doute bien qu'elle eut comprit le problème), plus je pouvais voir les chiffres qui augmentait au dessus de la tête de cette petite créature rosé. Je me suis surpris à comprendre que mon pouvoir ne s'arrêtait pas qu'à saisir quand la mort d'une personne viendrait, mais aussi à pouvoir leur donner de la vie, comme ça tout bonnement. Un an plus tard, j'ai aussi appris par l'entremise d'un vieille homme doté du même phénomène que moi, qu'en rajoutant des chiffres de vie, c'était les miens qui diminuait, je me suis sentit stupide, mais pas tant. J'avais un pouvoir et je devais apprendre à le contrôler, ce que je semblais savoir faire avec aisance, mais pas de risque. J'ai donc appris avec cet homme à contrôler mon pouvoir en cachette, sans que mes parents comprennent qu'effectivement, j'avais ce pouvoir. Certes mon père continuait d'avoir des doutes, mais beaucoup trop concentrer sur ma mère, il ne cherchait aucune réponse.

Quelques années plus tard, ma mère fut de nouveau frapper par le cancer qu'elle avait réussi à combattre a deux reprises. Elle s'est battu pendant quelques mois et une fois de plus, elle l'a vaincu. Certes, il est toujours possible que ce cancer revienne, comme n'importe quel. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai décidé de faire médecine. Bien que se sois beaucoup d'étude, je trouve quand même le temps de m'amuser par-ci, par là. Et non, je ne suis pas réellement devenu médecin parce que ma mère est malade, mais bien parce que c'est un domaine que je trouvais fascinant plus jeune et qu'avec mon pouvoir, il est toujours plus facile pour moi de le contrôler pendant un moment de haut stresse. J'adore ce métier et j'essaie de réellement me faire un nom. Ma vie est donc dans la banalité, mais aussi dans la simplicité.
★ Carte d'identité
Nom du personnage : Neelam Olivier Noël
Origines : Québecois (Canadien)
Né(e) à : Montréal
Surnom : Nee Or N.O.N
Sexe : Masculin
Age : 23 ans

Aime : LA MUSIQUE.
Comme je le disais un peu plus haut, la musique est quelque chose qui fait partie de ma vie depuis des années. J'ai grandit avec la musique puisque ma mère est une mordue, plus jeune elle pratiquait le violon et fut pendant longtemps dans un orchestre. Par la suite, mon père qui, disons le, tapais sur les nerfs de ma mère avec sa musique métal, ma pousser un peu vers ce domaine. J'adore beaucoup de chose, faut dire, je ne suis pas difficile niveau musique. La seule chose qui me répugne dans cela, c'est quand la musique devient n'importe quoi, pour les clubs techno. J'aime pas quand c'est toujours le même petit bruit stressant d'une musique électrique et totalement fait par ordinateur qui me casse les oreilles. Bon, je ne pousserais pas mes potes qui adore ça à changer leur musique si jamais je suis avec eux, mais si jamais vous venez à me prendre mon Ipod, ne soyez pas surpris de ne pas en trouver. J'adore le métal, le rock, le punk, l'alternatif, le classique (pas le choix avec une mère comme la mienne), les débutants, les groupes inconnu du monde, mais qui se sont fait une place avec le temps, ceux qui sorte du lot, bref. Comme je le disais ; niveau musicale, j'apprécie découvrir et découvrir. Les vieux classiques comme ; Metallica ou encore Scorpion. Cela dit, a cause de ma soeur (plus jeune) j'ai souvent entendu du Britney Spears ou encore des conneries dans le style, j'écoute. J'endure serait plus approprié dans un sens, mais voilà. En fait, je ne juge pas ce genre de chose. Les goûts, ça ne se discute pas. Et si jamais je vous taquine avec ça, ce n'est pas à prendre au sérieux, c'est surtout pour vous agacez dans un sens. En temps normal, je suis assez tolérant normal quoi, pour un animateur de radio, il faut être tolérant.

LA CUISINE.
Par chez nous, ce qui me plait beaucoup c'est un plat qui ne se fait nul part ailleurs. Un plat que beaucoup cherche à comprendre et à savoir quel goûts cela a. Cependant, ce n'est pas un plat gastronomique, loin de là. C'est même relativement gras et bourrer de calories. Pourtant, ça se mange avec tellement de facilité, qu'on en redemanderait encore et encore. Ce plat? La Poutine. Et oui, un peu de frite, un peu de fromage en crotte (comme on dit par chez nous, se sont des fromages couper en petit bout, que se sois carré ou triangle quoi) et de la sauve brune, liquide ou un peu plus épaisse, style BBQ ou simplement à poutine et voilà. Vous aurez une poutine tellement bonne, que vous en redemanderais. Pour beaucoup, quand je l'explique, ils me regardent tous avec de grand yeux puis me lance quelque chose comme ; et c'est vraiment bon? Évidement. C'est très bon quoi. Bon après quoi, comme les goûts ne se discute pas hein. Après, bah niveau cuisine je ne suis pas fine bec. Je mangerais probablement de tout, encore là j'aime découvrir certaines choses. Avant d'être pote avec un asiatique, je n'avais jamais manger de sushis ou de mets dans le genre. Maintenant j'adore comme jamais. Il va de soit que j'adore les pâtes et tout ce qui touche les mets italiens ou encore les mets plus classique comme ; soupe, steak, viandes haché etc. J'aime beaucoup de riz également, même si souvent ma mère n'en fait très peu. Et puis, mine de rien ; étant un adolescent dans l'âge et un mec qui plus est. J'aime tout ce qui touche le Fast-Food. Hot-dog, McDo, sous-marin etc, c'est tout simplement bon et c'est bien gras. Qui n'aime pas la Pizza de temps en temps? Qui n'aime pas s'envoyer une bonne crêpes derrière la cravate, tout comme le bacon ou encore les oeufs? Je suis un bouffon compulsif et gourmand comme moi c'est limite difficile à croire. Mon 'dada' ? La crème glacer. Je boufferais des caisses entière de crème à glace. Chocolat, pistache, vanille, caramel tout y passe. C'est un peu comme les chips. C'est vraiment quelque chose que je raffole. Je pourrais m'envoyer un sac de croustille au complet, ce que ma mère déteste par dessus tout quoi. C'est un peu comme les boites de petits gâteaux ou les céréales que j'avale sans avoir de réel fond. Un ventre sur patte, que mes parents disent.

LE SPORT.
N'importe quand mec vous dirais ; Qui n'aime pas le sport? Je dirais mon cousin. Alors je ne commencerais surement pas en disant que le sport ; tout les mecs aiment ça. Moi oui. M'enfin, j'en ferais probablement pas une carrière professionnel. J'aime beaucoup pratiquer le sport par amusement, divertissement quoi. Entre pote pendant une belle journée d'été, sans plus. J'irai peut-être même jusqu'à m'inscrire dans une ligue, mais pour ça, il faut un sport que j'aime bien. Quand j'étais plus petit, mon sport favori était celui que ma ville aime le plus ; Le hockey. J'étais le gardien de but et je le fus pendant des années ; je crois même que j'ai cesser vers l'âge de 15 ans, ça ne date pas de longtemps mais voilà. Ma passion a changer avec le temps et l'école. Certes, je peux encore pratiquer le sport ici, mais ce n'est plus dans mes priorités. Cela dit, c'était quand même bien amusant je l'admet. Cher pour mes parents mais amusent tout de même. Maintenant j'y vais plus vers le foot. C'est beaucoup plus sympa d'être en short l'été, que dans un équipement trop lourd en plein hiver dans un aréna assez chiant. Autrement dit, j'aime le sport que quand cela m'arrange. Je pourrais ne pas en faire pendant un temps que cela ne me dérangerais pas, m'enfin il faut qu'à côté j'ai ma musique sinon là, clair que j'aurais besoin de me défouler dans un autre domaine. Je suis d'ailleurs dans l'équipe de Foot, simplement par envie de garder la forme. Faut dire, avec la tonne de croustille que j'avale, autant courir d'un côté et de l'autre d'un terrain sinon, bonjour le gros cul que j'aurais.

STYLE VESTIMENTAIRE.
Euh. Sérieux? Vous voulez vraiment savoir quel est mon style vestimentaire? Ok. Bon, faut l'admettre tout de suite hein, j'ai pas la carrure d'un grand athlète hein. Les gens par moment me compare a un grand artichaut, bon ce n'est pas tant le cas, mais c'est pas tant loin de la vérité. Bref, nous sommes là pour mon style vestimentaire donc ; en temps normal vous allez me voir avec des t-shirt bien banal. Par moment aux couleurs unis (ce qui est relativement nul, poche ou encore plate comme style), d'autres moment ce sera des t-shirts avec des motifs idiot comme, je ne sais pas quoi un pingouin qui tient un ballon coeur ou encore un singe qui se fouille dans le nez? C'est idiot hein? Bah c'est le genre de t-shirt qui me fais vraiment marrer et qui amuse la gallerie. Beaucoup de gens me demande même ou je trouve ceux-ci, ce qui me fais toujours rire quoi. Après, les pulls l'hiver c'est toujours confortable, les vestes également. Je suis un grand fan des vestes, puisque voilà quoi. Venir du Québec ne veut pas forcément dire apte pour vivre en plein temps froid. J'aime pas trop le froid, c'est pour ça aussi que jamais personne ne me verra sur une piste de ski (de toute façon, j'ai deux pieds gauche). Donc oui, pour moi les vestes c'est un petit quelque chose dans les vêtements qui m'attire. Comme les pantalons de coton. Bon dieu que cela fait "pauvre". Les gens, dans une époque lointaine, trouvait que les gens qui portait ce genre de vêtement ; n'avait pas de moyen. Pas faux. Alors que maintenant la plus part des gens dans mon coin de pays porte ce morceau de vêtement avec un confort absolu. Et je les comprends. Les jeans ne sont pas également hors de mes goûts, bien au contraire. J'aime surtout ceux qui semble avoir du vécu. Faut dire, je n'achète tellement jamais de vêtement, que tout ce que j'ai dans ma garde-robe date de quelques années. Ayant un peu fini ma pousser de croissance, cela aide un brin quoi. Donc des trous, il y en a sur mes jeans, comme sur mes vieux t-shirt par moment, mais souvent ceux-ci termine dans la corbeille. Après coup, j'aime pas vraiment devoir m'habiller propre (style costard etc), mais si je dois le faire pour une occasion, je vais le faire sans problème. L'été, c'est avec des bermudas ou encore des débardeurs que vous me verrez le plus souvent, n'ayant pas des bras spaghetti, ayant tout de même un peu de musculature au niveau de ceux-ci et les cuisses, autant les montrer quoi. Niveau chaussure, c'est de simple basket classique ou par moment de folie et parce que c'est un cadeau de ma soeur, je met ceux qui sont multicolore et donne des nausées aux gotiques de l'école. C'est toujours marrant de voir leur regard dégoûter. Voilà, quoi dire d'autre? Je ne suis pas celui qui a le plus de classe hein, non. Je ne suis pas un Lyov ou encore un Noah qui seront toujours dans un style bien défini ou trop classe. Je suis juste ; moi.
• TALENT : Normalement il est facile de répondre à une telle question. Mais là, tout de suite? Je ne saurais pas quoi répondre parce qu'il faut vraiment bien comprendre le mot et la signification de talent. Je suis doué dans quelques domaines, comme le hockey ou encore la cuisine (par moment, je ne suis pas un grand chef non plus quoi). Je sais aussi bien agencer les couleurs pour une nouvelle décoration de chambre ou peu importe la pièce. Je possède aussi un talent comme musicien, ayant pris des cours de basse quand j'étais plus jeune avec ma mère. J'ai le talent de me prendre les pieds dans le tapis ou encore dans toute autre chose (comme les objets qui traîne dans le bordel perpétuel de ma chambre) ou encore marcher sur les lacets de mes chaussures que je n'attache jamais. Le talent pour trouver les voix des acteurs qui double dans un autre langage, celui de savoir comment se terminera un film à suspense ou autres conneries du genre. Nous avons tous des talents dans à peu près n'importe quoi. A savoir quel est mon talent, alors là quoi. Je pourrais vous dire ; de me prendre des baffes par les filles qui n'aiment pas mon humour? Savoir bien rouler mes joints avant de les fumés? C'est un talent quand même, parce que c'est pas évident de bien faire la chose. D'accord je vous l'accord, ce n'est pas un talent. Alors euh, je doute avoir un talent réellement. Je suis doué comme animateur radio, mais là encore ; Jared l'est d'avantage. Autant dire que j'excelle dans beaucoup de domaine, mais ne possède pas de talent en particulier.
★ Le Joueur
Pseudo : Lyo or Nee
Connexion /10 : 10.
Avatar : NIOU MASAHARU.
Commentaire : °___o.


Girls - all I really want is girls And in the morning it's girls
avatar Neelam O. Noël
Girls - all I really want is girls And in the morning it's girls

✮ MONEY : 0
✯ NOMBRE DE SMS : 57
✯ STALKING SINCE : 18/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 13/06/1988
✯ SON ÂGE : 30
✯ NATIONALITÉ : Canadien - Montréal
✯ SON ADRESSE : KENSINGTON
✯ GROUPE : VERMIN
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: NEELAM OLIVIER NOËL 1OO% 25.03.12 5:30
La classe t'es déjà validé !


Aged hatred and young cold-blooded mind TICK-TOCK ~ nobody can rewind time
©Ren(youngsters)
Don't you try to catch me, don't you try to catch me ?
avatar Abyss Huot
Don't you try to catch me, don't you try to catch me ?

✮ MONEY : 6
✯ NOMBRE DE SMS : 155
✯ STALKING SINCE : 18/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 14/02/1995
✯ SON ÂGE : 23
✯ NATIONALITÉ : Italienne.
✯ SON ADRESSE : Upper East Side.
✯ GROUPE : LUSH.
Voir le profil de l'utilisateur http://youngsters.1fr1.net
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: NEELAM OLIVIER NOËL 1OO% 25.03.12 5:33
OMG, ton smiley, c'est l'amoureuse de Sid le paresseux x)


Girls - all I really want is girls And in the morning it's girls
avatar Neelam O. Noël
Girls - all I really want is girls And in the morning it's girls

✮ MONEY : 0
✯ NOMBRE DE SMS : 57
✯ STALKING SINCE : 18/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 13/06/1988
✯ SON ÂGE : 30
✯ NATIONALITÉ : Canadien - Montréal
✯ SON ADRESSE : KENSINGTON
✯ GROUPE : VERMIN
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: NEELAM OLIVIER NOËL 1OO% 25.03.12 5:36
Haaaaaaaaan. Ouey j'avoue, les yeux qui sortent d'la tête ça fait très Sid XD


Aged hatred and young cold-blooded mind TICK-TOCK ~ nobody can rewind time
©Ren(youngsters)
Don't you try to catch me, don't you try to catch me ?
avatar Abyss Huot
Don't you try to catch me, don't you try to catch me ?

✮ MONEY : 6
✯ NOMBRE DE SMS : 155
✯ STALKING SINCE : 18/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 14/02/1995
✯ SON ÂGE : 23
✯ NATIONALITÉ : Italienne.
✯ SON ADRESSE : Upper East Side.
✯ GROUPE : LUSH.
Voir le profil de l'utilisateur http://youngsters.1fr1.net
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: NEELAM OLIVIER NOËL 1OO%
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

NEELAM OLIVIER NOËL 1OO%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les éditions de l'olivier» A l'abri de rien/ Olivier Adam» blog olivier s» "La Normandie", par Olivier Chaline.» Eure - LETELLIER x OLIVIER
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNGSTERS :: LE COMMENCEMENT :: Fiche de Personnage :: ━ Fiche Validé-
Sauter vers: