AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

❝ Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageSujet: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 28.03.12 14:46
New York et le crachat de sa vie, le vrombissement des moteurs par centaines, les cris de la ville, d’une musique qui va trop fort, d’un gamin qui manque de se faire écraser en récupérant son ballon… Tiger, sous forme canine, profitait du temps clément pour faire une balade quotidienne, le collier noir lui enserrant le cou, ses griffes frottant le trottoir du Bronx, la truffe en l’air, ses yeux bleus observant les environs. Le pigeon sur la rambarde, la sauce du hot-dog qui tombe sur l’asphalte, la transpiration d’un américain. Le chien, de sa fourrure blanche et noir, finit par se rendre dans un coin moins fréquenté, reprenant forme humaine. Tiger se gratta la nuque, réajusta sa chemise entre-ouverte sur son t-shirt vert. Cette tenue, c’était l’idéal pour ce genre de temps.

Zen revint sur les rues peuplées de son quartier, décidant de se rendre dans la superette du coin pour s’acheter une boisson fraiche. Il choisit un thé froid au gout plus doux qu’un café glacé. Surtout qu’il n’aimait pas le café, donc ça l’arrangeait bien. Payer avec quelques dollars, il sortit de l’endroit relativement frais par rapport à l’extérieur, levant ses yeux au ciel, contemplant distraitement les pigeons volant dans l’étendue bleu. Il se demanda s’ils allaient descendre bientôt, secoua la tête en songeant que ce n’était pas une bonne idée de courir après ces oiseaux aujourd’hui.

Il pivota soudainement, rentrant, malencontreusement dans quelqu’un. Quelqu’un de grand. De très grande. Ce fut la première fois que le tigre se sentit si minuscules. Si bien qu’il ne pensa qu’à une chose : s’excuser.

« Ah. Euh. Pardon. »

Oui, Tiger possède de grandes qualités d’orateur. Il perçut une odeur familière provenant de la géante jeune femme, sans qu’il sache mettre le doigt dessus. Tant pis, il tenta le tout pour le tout, se disant qu’il ne risquait pas de se ridiculiser plus que ça.

« On se serait pas déjà croisé quelque part ? »

Oui, parce que votre odeur me rappelle vaguement quelque chose. Mais ça, s’entend, il n’allait pas le lui dire.
LEECH Somebody help me tame this animal I have become ♫
avatar Tiger C. Bolt
LEECH
Somebody help me tame this animal I have become ♫

✮ MONEY : 66
✯ NOMBRE DE SMS : 23
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NATIONALITÉ : USA
✯ SON ADRESSE : Bronx
✯ GROUPE : LEECH
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 29.03.12 8:14
La nuit avait été longue… tout autant que la journée le sera probablement… Une nuit de travail, pratiquement entière, notre belle était allée se coucher à cinq heures du matin, pas étonnant que les bruits sortant de sa fenêtre ouverte sur la rue ne la dérange pas. Elle dormait, le bras sur le visage, empêchant les lueurs du soleil de venir l’agresser alors que son store était à moitié fermé, parce que cassé. La fenêtre ouverte laissait les rideaux écartés voler un peu, avec l’air passant… et le bruit ainsi rentrer. Klaxons, moteur des voitures, embouteillages divers, les gens qui passent, les voix qui portent… les bruits d’une ville vivante autant la journée que la nuit...
C’était la fin de la matinée déjà quand elle se réveilla enfin, que son bras s’ôta de son visage et qu’elle s’assit sur son lit vide. Ses longs cheveux d’or lui tombant sur le visage, une chemise a peine assez grande pour elle ouverte lui servait d’habit de nuit, avec une culotte. Aujourd’hui c’était son jour de congés au salon de piercing… heureusement. Eléana n’aurait pas été d’humeur à travailler…


-Pizdec…

Agacée par cette nuit où elle n’avait même pas pu faire ce qu’elle voulait, par cette courte nuit, et par une journée où elle ne saurait pas quoi faire, elle c’était laissée allée à prononcer un mot en russe… ça n’allait probablement pas être le seul de la journée… Malgré tout ça elle se leva, alla longuement prendre soin d’elle dans la salle de bain. Elle aimait se faire belle, être agréable à l’œil. Elle prit une longue douche chaude qui la délassa, avant de longuement peigner sa très longue chevelure, et de s’habiller. Un corset noir brodés remontant bien sa forte poitrine, un mini-short noir assez léger avec quelques chaines qui tombaient et une grosse ceinture double couvrant presque tout le short, des bottes à talons haut, de 12 centimètre environ, un collier serre cou… elle était habillée sexy, comme toujours, de noir, tranchant avec ses cheveux blond… une veste, très longue, de cuir noir, pour cacher ses armes a feu placées dans son dos. Après cette séance d’habillage elle se maquilla, quelque chose de léger… du noir autour des yeux, un léger baume a lèvre qui rehaussait légèrement leur couleur naturelle.
Elle était fin prête. Elle ne savait toujours pas ce qu’elle allait faire, ni où elle allait se rendre, mais elle allait y aller… se promener sans but, se faire se retourner les hommes sur son passage probablement…

Elle se rendit dans les rues, fermant bien son appartement, et marcha nonchalamment, de ses grandes enjambées. Effectivement on se retournait déjà sur son passage, sa poitrine rebondissait coincée dans le corset serré, et ses jambes interminables, ses formes généreuses… elle était vraiment belle, mais effrayante par sa taille… une grande russe qui dépassait bien les deux mètres avec ses talons. Elle marchait assez lentement, enfin pas par rapport aux autres, mais pour elle c’était lentement, elle ne regardait pas vraiment devant elle, le regard dans le vide, elle marchait sans but, les gens en général s’écartaient de toute façon, laissant cette grande blonde passer, a son allure ils savaient que ce n’était pas elle qui bougerait de toute façon. Mais il fallut que quelqu’un la percute. Elle s’arrêta net, non pas que cela lui avait fait mal ou quoi que ce soit mais parce qu’il était toujours devant elle. Un garçon aux cheveux clairs. Il s’excusa alors qu’elle le regardait froidement.


-c’est rien.

Il restait là ne bougeait pas, Eléana n’attendait que ça pourtant, qu’il bouge, qu’il s’écarte pour qu’elle puisse reprendre sa route, son trajet sans but. Au lieu même de s’en aller, il reprit la parole, demandant s’ils ne c’étaient pas croisé quelque part. Il allait finir de l’agacer notre russe… intérieurement elle bouillait un peu, frustrée d’avoir été ainsi arrêté et qu’on tente de lui parler…

-Vous ne me dites rien. Vous m’avez peut-être vu dans la rue.

Que dire de plus de toute façon, elle voulait juste reprendre sa route, d’ailleurs elle allait lui montrer en reprenant sa route en le contournant. Elle priait juste pour qu’il ne la rattrape pas pour poser d’autres question… mais a première vu il n’allait pas lâcher comme ça ce garçon. C’était une intuition qu’elle avait…
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Eléana Terezéa
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 70
✯ NOMBRE DE SMS : 45
✯ STALKING SINCE : 26/03/2012
✯ NATIONALITÉ : Russe
✯ GROUPE : Toxic/ Leech
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 29.03.12 11:54
Il se sentait intimidé. Ce n’était pas la première fois que ça lui arrivait, au contraire. Tiger, il avait toujours besoin d’une bonne poignée de courage pour aller parler aux inconnus. C’était une chance –ou pas, soyons réaliste- d’être tombée sur cette étrangère. Le meilleur moyen de faire connaissance… si on fait. Cependant, il y avait une différence dans l’intimidation qu’il percevait. Ici, c’était plus instinctif, courant dans ses veines. Comme Tiger arrivait à déterminer le temps qu’il ferait sans regarder la météo, son sang de chien lui disait, lui ordonnait, de ne pas s’attarder avec cette grande blonde. Sous forme canine, ses oreilles se seraient penchées en arrière, position de sécurité, montrant les crocs pour dissuader la menace imaginaire.

Ca ne fonctionnait pas comme ça, pas maintenant en tout cas. Il était un humain, non un canin. Tu peux le faire Tiger, tu ne crains pas tant de choses, ici, en plein milieu de cette foule grouillante, elle qui te bouscule parce que, indéniablement, tu bloques le chemin. Il n’y a que le vent glacial du pays natal de cette femme que tu dois craindre. Oui… mais faire quoi ? Tiger se gratta la nuque. Un oiseau passa au-dessus de leur tête, un enfant ria. Ce fut suffisant pour détourner son attention une faction de secondes sur le mouvement des ailes du volatile. Quand il se ressaisit, la blonde l’avait contournée. Logique après-tout.

Et ce fut instinctif. Tiger l’attrapa par le poignet. Ce fut une surprise, autant pour lui que pour la demoiselle. Aller, Tiger, tout va bien se passer. Tu nourris des tigres tous les jours. Toi, avoir peur d’une femme ? Ça avait été plus fort que lui, réaction animale parcourant ses nerfs, alors qu’il relâchait sa main. Définitivement, en reniflant une dernière fois l’air, cette femme lui semblait familière. Et non parce qu’il l’avait déjà croisé dans le rue. L’humain en lui ne comprend pas. L’animal, oui.

« On est semblables. »

C’est le Border Collie qui parle, le chien un peu fou, qui court dans la ville sans se soucier des passants qu’il renverse, des voitures qui le frôlent. Le doigt de sa main libre s’accrocha à son collier, le mettant en évidence à son regard. Il aurait voulu paraitre sûr de lui, alors que c’était tout le contraire, persuadé qu’elle allait lui faire déguster le asphalte.
LEECH Somebody help me tame this animal I have become ♫
avatar Tiger C. Bolt
LEECH
Somebody help me tame this animal I have become ♫

✮ MONEY : 66
✯ NOMBRE DE SMS : 23
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NATIONALITÉ : USA
✯ SON ADRESSE : Bronx
✯ GROUPE : LEECH
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 29.03.12 14:41
Pendant tout le temps où la jeune femme était devant ce garçon, ce chien fou, comme elle l’imaginait, il semblait tellement intimidé, tellement petit, comme s’il se recroquevillait légèrement, se faisait encore plus petit qu’il ne l’était déjà, face à elle. Une simple impression, ou une réaction naturelle du corps. Et finalement elle s’en alla. A quoi ça servait de rester là, devant lui alors qu’il n’y avait plus rien à dire. Eléana le contourna pour reprendre sa route, sachant éperdument qu’il allait revenir, une conviction. Elle eut raison, son poignet fut agrippé, elle s’arrêta net et se retourna face à ce garçon qui annonça qu’ils étaient semblables. Elle soupira alors que déjà il l’avait relâché. Elle se tourna face à lui et sembla humer l’air, en silence et sans bouger. Il était tellement peu sur de lui, effrayé presque, il s’accrochait a son collier machinalement. Elle lui trouvait un air canin, c’était définitif… et surement avait-il raison sur un point, ils étaient semblable, des êtres anormaux, mais elle s’en moquait.

-Ne parle pas de ça ici, sobaka, il y a trop de monde… trop de normaux. Slaboumnyj…

Agacée oh ça oui… elle parlait beaucoup trop russe pour être calme alors. Mais qu’importait, ce chien fou savait. Elle regarda autour, qu’on ne la voit pas, que quelqu’un qu’elle connaissait ne puisse la fuir, la mafia était du genre a causer problème si elle parlait avec quelqu’un qui semblait suspect, et avec elle, quiconque lui adressait la parole pouvait paraitre suspect. Elle le regarda.

-Viens.

Pas un mot de plus, aucun contact, elle le guida jusqu’à un coin plus calme… en fait ils marchèrent un moment dans les rues pour se sortir de la foule pour finalement arriver dans un quartier bien plus calme, ils n’étaient pas suivis c’était parfait, elle pourrait régler ses comptes avec lui. Une ruelle sombre à une intersection, un coin désert complet, mis a part un chat dans une poubelle qui cherchait de quoi manger. Là d’un coup elle le repoussa contre le mur, le regardant droit dans les yeux, prenant garde certes a ne pas le blesser, la main sur son épaule, mais prête à mettre celle-ci sur la gorge du garçon.

-Chien… je sens l’odeur d’un chien… Tu devrais apprendre chien a ne pas adresser ainsi la parole aux gens quand tu devine une odeur autre qu’humaine… on est peu nombreux, et on fuit le gouvernement, on veut nous tuer… tu devrais te tenir à carreau, chien fou… Malysh.

Elle le relâcha, oui là ce qu’elle n’avait surtout pas apprécié de la part de ce garçon c’est qu’il avait été imprudent, les enjeux étaient bien trop important pour risquer de se faire tuer ou enfermer trop facilement par le gouvernement. Et l’enjeu était encore plus important pour elle qui était au sein de la mafia… lié à deux mafias différentes d’ailleurs, celle « indigène » maitresse des lieux, et la branche russe. Elle s’éloigna puis s’adossa contre le mur juste en face du garçon.

-qu’est-ce que tu veux ? Pourquoi tant insister pour m’adresser la parole ?

Elle allait essayer d’être un peu plus conciliante, elle acceptait au moins qu’il parle avec elle, mais pas trop, elle ne le tolérerait pas.
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Eléana Terezéa
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 70
✯ NOMBRE DE SMS : 45
✯ STALKING SINCE : 26/03/2012
✯ NATIONALITÉ : Russe
✯ GROUPE : Toxic/ Leech
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 29.03.12 15:54
Tiger ne tremblait pas. Non, il y avait une limite à ce qu’il montrait de sa crainte. Mais, en tout cas, il ne paraissait pas rassuré, ses yeux bleus limpides fixés sur ceux, quelques centimètres plus hauts, de la blonde. Elle ne sembla pas surprise, ce qui marque une fois de plus le cabot qu’était Tigrou. Parce qu’il savait qu’il l’avait remarqué en premier, et donc, qu’à un moment donné, il avait eu un avantage. Qu’il venait de détruire sans aucune patience, se révélant stupidement à l’inconnue. Elle l’auscultait, alors que le newyorkais tentait de récupérer un semblant de contenance, en vain. Soit, il resta sans bouger, le thé glacé se réchauffant dans sa main. C’est vrai qu’à l’exception de son expression inquiet, il ne montrait aucun signe d’anxiété, comme des doigts se triturant, ou lui sautant sur un pied et sur l’autre. De longues années d’expériences. Qui ne servaient à rien face à la femme lynx.

Sa tête se baissa, la rentrant dans ses épaules au sermon de la blonde. En tout cas, il avait vu juste. Et il fut très soulagé : il n’avait toujours pas les dents plantées dans le trottoir. Ca le rassura, alors qu’il obéissait à l’injonction de la russe, zigzaguant entre les habitants et les rues, faisant beaucoup d’effort pour ne pas se déconcentrer sur des détails inutiles, comme un ballon s’envolant dans le ciel et une dispute entre deux blacks encore jeunes. Mais non, Tiger fit l’effort de sa vie, se concentrant sur la cascade de cheveux blonds ondulants, suivant le mouvement des yeux. Il avait fini son thé, qu’il déposa dans une poubelle, tout en gardant la paille, pour jouer avec, la coinçant entre ses dents.

Zen eut un mouvement de recul quand la jeune femme pivota dans une ruelle à l’abri des regards, imaginant l’inscription qui se trouverait sur sa tombe. Zut, il n’avait pas économisé pour un trou dans la terre. Mais c’était trop tard pour se défiler. Un Leech, c’était trop espéré pour qu’il la laisse filer comme ça. L’idée lui sembla stupide quand il se retrouva callé contre le mur. Il claqua des dents, pas réflexes, portant sa main sur le poignet de l’étrangère, encore une fois, l’autre se râpant contre la façade de béton. Sous l’effet de la surprise, il en perdit sa paille, c’est à peine s’il le remarqua.

Alors que Tiger tiquait sur les remarques de la blonde, comprenant à quel point il avait été ignorant, il relâcha sa propre prise, enregistrant la leçon. C’est vrai que, naturellement, il était prudent, pour éviter les curieux et les problèmes. Ca avait été juste plus fort que lui. Et puis, il n’avait pas l’impression qu’il était suivi.

« Tu es juste la première, comme moi, que je rencontre. »

Il se décolla du mur, se massant l’épaule distraitement. New York était une grande ville, si bien qu’à l’exception de son père, jadis, Tiger n’avait jamais croisé d’autres Leech. Il se sentait comme un chiot. Stupide et ignorant. Mais terriblement excité.
LEECH Somebody help me tame this animal I have become ♫
avatar Tiger C. Bolt
LEECH
Somebody help me tame this animal I have become ♫

✮ MONEY : 66
✯ NOMBRE DE SMS : 23
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NATIONALITÉ : USA
✯ SON ADRESSE : Bronx
✯ GROUPE : LEECH
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 29.03.12 17:17
Il avait suivit la jeune femme, au moins il était obéissant, il avait au moins ça pour lui. Eléana l’avait amené dans une ruelle déserte, sombre, et l’avait collé contre le mur, sous la surprise il en perdit la paille de son thé qu’il avait en bouche juste avant. Elle le prévenait des choses à faire, lui faisait un sermon sur les choses à faire en tant que personnes particulières. Et puis elle le lâcha, le laissa libre pour lui demander ce qu’il voulait, pourquoi il insistait tant. Il répondit simplement que c’était la première fois qu’il rencontrait quelqu’un comme lui. Elle soupira, dépitée. C’était juste pour ça… . Il se décolla du mur et se massait l’épaule, elle, était encore agacée.

-comme je l’ai dit on est peu nombreux, moi je fais mine de pas les voir, j’en ai rencontré déjà. Faut pas qu’on se croise où qu’on s’interpelle comme tu l’as fait, faut qu’on soit naturel, humains…

Encore un air dur sur le visage, elle lui cachait qu’elle en avait même tué… pour son travail… percé certains aussi, ainsi elle savait leur vraie nature, c’était l’avantage, du coup elle savait ou percer les leechs comme ça, pour que le piercing ne gène pas.
Elle croisa les bras, baissa la tête sérieuse, un pied contre le mur sur lequel elle était posée.


-Bon… comment tu t’appelle ? Et quelle forme ? Tu sens le chien… quelle race ?

Autant en apprendre plus, c’était quand même rare de rencontrer un congénère, enfin ... pas tant congénère que ça vu que c’était un canidé. Mais bon. Elle comprenait au moins l’innocence et l’excitation du garçon à l’idée de la rencontre avec quelqu’un comme lui, elle n’allait pas le repousser, ni le menacer ni le tuer, elle allait prendre sur elle et accepter une conversation, mais ça n’irait probablement pas plus loin, surtout que leur race n’étaient pas forcément compatibles.

-Je m’appelle Eléana… Eléana Terezéa, je suis russe, et perceuse ici.

Voila présentation faite, c’était à son tour, néanmoins elle avait omis de préciser as « race » a elle. Elle fit une pause pour ensuite le dire, le regardant droit dans les yeux froidement, pour bien insister sur la chose et aussi pour qu’elle n’ait pas besoin de répéter plus tard.

- Et je suis un lynx.

Voila c’était dit. Elle avait fait attention au passage a ce qu’il n’y ait pas d’autres oreilles qui trainent ça aurait été dommage de devoir exécuter un inconnu ici, les nettoyeurs ne pourraient pas agir maintenant et le corps serait découvert, trop de problème ensuite… il valait mieux être prudent donc.

-Chien fou. Maintenant qu’on a parlé de ça, on en parle plus, ça n’existe pas, on est des humains normaux. Comprit ? Les murs on des oreilles, et j’ai déjà assez de problème comme ça, pas besoin de me rajouter ça.

Il savait a quoi s’en tenir, s’il voulait a nouveau aborder le sujet elle nierait, elle ne serait pas une leech, et ne saurait rien.
Elle remit un mèche de cheveux derrière ses épaules, une mèche qui la gênait car chatouillant sa forte poitrine, la partie non camouflée, et rehaussée par son corset. Elle se redressa aussi, sortant un paquet de cigarette, un briquet, une clope qu’elle alluma directement a sa bouche, pour ensuite souffler sa bouffée de fumée sur le garçon. Elle était prête a parler, mais c’était à lui de lui parler, elle ne ferait que répondre maintenant, elle avait déjà trop démarré de sujet, pour quelqu’un qui n’appréciait pas la compagnie.
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Eléana Terezéa
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 70
✯ NOMBRE DE SMS : 45
✯ STALKING SINCE : 26/03/2012
✯ NATIONALITÉ : Russe
✯ GROUPE : Toxic/ Leech
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 29.03.12 20:11
Chien fou, mais obéissant, dont le dressage restait à parfaire dans certains domaines. Tiger se gratta la nuque, penchant la tête sur le côté tout en écoutant, sagement, les conseils du lynx. Il ne voyait pas en quoi cela ne paraissait pas naturel. Pour peu que les gens ne soient pas curieux, Zen ne pensait pas avoir attiré l’attention. A New York, il y avait tellement de cas étrange que même lui ne pouvait pas tous les observer. Au ton de la russe, il ne se sentait pas le cœur de la contredire, saisissait la chance qu’il avait qu’elle lui accorde une discussion, et de ne pas finir six pieds sous terres.

Le chien détourna le regard à la question de la blonde. C’était parfaitement logique qu’elle lui demande ça. Rien qu’en donnant son prénom aux gens, ils n’hésitaient pas à faire des blagues dessus. Avouer qu’il n’était qu’un canidé avec un nom pareil… C’était une partie de son adolescence et de ses prises de tête. Il se prétendait avoir dépassé tout cela depuis longtemps… mais c’était la première fois qu’il le disait à un Leech. De toute façon, il ne pouvait pas passer à côté. Et La jeune femme ne semblait pas faire des blagues facilement.

« Tiger, je suis un Border Collie. » C’était pas si difficile à dire que ça, si on omettait l’orgueil qui cria un peu en son for intérieur.

La remarque par rapport à son odeur, cependant, ne pouvait que le laisser de bonne humeur. Ca l’amusait, alors il se força à garder ce léger sourire, se sentant en confiance avec Eléana. Elle était la première personne à le remarquer directement, et c’était marrant. Tiger, il était habitué à reconnaitre les odeurs des humains et des autres animaux, sans que personne ne lui fasse remarquer sa propre fragrance. Il enregistra les informations de la russe, hochant la tête.

Ce qui fut intéressant, ce fut sa réaction, quant à son espèce. Tiger, ça se savait à son boulot, était un passionné des félins –étrange pour un chien, on ne reviendra pas sur ce détail. Ce n’était pas étonnant de le voir très intéressé, des étoiles dans les yeux. Il songea, un instant, à lui demander s’il pouvait l’observer sous sa forme animale. Il fut assez intelligent pour se dire que ce serait mal interprété… Il hocha à nouveau la tête, chiot attentif, battant la queue de joie, s’il avait été sous forme canine, s’entend.

« D’accord. Je ne le dirais à personne. »

Sa voix grave résonna dans le vide de la rue. Il sourit, porta ses mains dans les poches arrières de son jeans. A qui pourrait-il le raconter, de toute façon ? Aux tigres du zoo, sûrement. Ils seraient contents d’apprendre qu’il a enfin trouvé quelqu’un de la même espèce, à quelques chromosomes près. Soit, le secret ne franchirait pas ses lèvres, il n’était pas très expansif sur ce sujet de toute façon.

Tiger s’arrêta de respirer, la fumée d’Eléana lui arrivant sur le visage, qu’il chassa d’un geste de main. L’odeur de tabac et de goudron n’était pas ce qu’il préférait, ne fit aucun commentaire. A présent qu’il se trouvait devant un semblable, beaucoup de questions lui traversèrent l’esprit. Comment était-elle arrivée ici ? Est-ce qu’elle se transformait souvent ? Est-ce qu’elle connaissait d’autres Leech ? Elle aussi, elle courait après les pigeons ? … Pour beaucoup de ses interrogations, il était préférable que le chien ne connaisse pas les réponses. Pour d’autres, il valait mieux qu’il ne les posât pas. Et elle avait dit qu’elle ne voulait plus en parler… S’interroger sur ses problèmes n’était pas une solution non plus. C’était frustrant, en soi, d’avoir quelqu’un qui pouvait répondre, mais qui lui interdisait de demander.

« J’ai quand même le droit de te dire bonjour si je te croise dans la rue ? »

Ce fut dit sérieusement, ni de manière mielleuse et candide, ses yeux suivant le bout incandescent de la cigarette. La question franchit ses lèvres sans qu’il la pense. Mais oui, ça devait faire partie de ses priorités. Il n’en demandait pas beaucoup le tigre, au final.
LEECH Somebody help me tame this animal I have become ♫
avatar Tiger C. Bolt
LEECH
Somebody help me tame this animal I have become ♫

✮ MONEY : 66
✯ NOMBRE DE SMS : 23
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NATIONALITÉ : USA
✯ SON ADRESSE : Bronx
✯ GROUPE : LEECH
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 01.04.12 19:53
Bien au moins il semblait bien écouter, peut-être que les leçons lui serviraient… mais pourquoi elle faisait ça ? Pourquoi elle lui donnait tant de conseil ? Dans un sens pour se protéger elle, pour pas qu’il recommence ce genre de chose avec elle, mais sinon il pouvait faire ce qu’il voulait, elle n’allait pas vraiment s’en préoccuper. Ensuite Eléana se présenta, e attendait qu’il en fasse de même, il mit un peu de temps tout de même avant d’enfin se présenter, Tiger, précisant qu’il était un border collie. Elle hocha la tête, prononçant un bien, à elle-même, enregistrant ce nom dans sa mémoire. Il semblait honteux presque d’avoir dit cela, gêné… pourquoi cela lui osait tant de problème ? Personne n’est censé savoir qu’il est un chien, alors son nom ne choque pas… même si quand on le sait ça fait un peu ridicule, on ne choisit pas son nom…
Malgré tout il restait un minimum souriant, l’idée qu’elle ait reconnu son odeur peut-être… qu’importait. Elle changea bien vite de sujet en lui disant qu’ils ne parlaient plus de tout ça, ce n’était plus le sujet, il fallait se comporter en humains. Il rajouta quand même qu’il ne dirait rien a personne, comme si elle avait besoin de ça… elle le tuerait si elle savait qu’il disait quoique ce soit ces paroles importaient peu a ses yeux. Elle fumait, lui cracha de la fumée au visage, pour l’embêter, cruelle jeune femme. Au vu de son arrêt respiratoire momentané, et de sa tête, elle pu voir aisément qu’il n’appréciait vraiment pas, elle ne le referait pas, elle ne comptait pas le refaire, une fois suffit. Et puis la fumée passée elle vit qu’il semblait avoir pleins de questions, qu’il retenait, cela fit soupirer la jeune femme… Alors qu’en plus il demanda s’il pouvait quand même lui demander s’il pourrait lui dire bonjour s’ils se croisaient. Elle acquiesça.


-Tu pourras si cela te chante. Je n’ai pas de raison de refuser cela, et aucun moyen de le refuser.

C’était une chose de dite. Et finalement elle soupira encore une fois. Notre Eléana avait presque pitié de lui.


-Viens, allons chez moi, là bas on pourra discuter de ça, vu que tu as l’air de tant vouloir en parler.

Ni une ni deux elle se mit en route, retournant dans la rue fréquentée, sans même vérifier que le chien fou la suivait bien, elle s’en moquait, t’façon elle voulait rentrer maintenant. De ses grandes enjambées elle se dirigeait droit vers chez elle, son immeuble en bien mauvais état. Elle entra dans le lieu puis grimpa à son étage pour rentrer chez elle, attendant là Tiger, pour qu’il puisse entrer. Là, ce serait mieux… pour discuter… et si elle avait besoin de le frapper, ou autre… ce serait plus discret.
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Eléana Terezéa
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 70
✯ NOMBRE DE SMS : 45
✯ STALKING SINCE : 26/03/2012
✯ NATIONALITÉ : Russe
✯ GROUPE : Toxic/ Leech
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 01.04.12 20:41
Il y eut un espoir, qu’Eléana ne serait pas si méchante que ce que Tiger croyait. En un rapide pronostique, elle aurait pu le nier, ne pas lui répondre, lui casser le bras quand il l’eut attrapé par le poignet, lui rire au nez, le prendre pour un fou, le faire passer pour un idiot, l’attirer dans cette rue calme pour le menacer, le torturer, le tuer, lui raconter des conneries, lui recasser le bras –pour le plaisir- , le capturer et le vendre pour son poil soyeux… Mais non, Tiger était toujours droit, les bras croisés, chassant la fumée de cigarette d’une main, les yeux bleus fixés sur ceux de la russe. Il était toujours vivant, en un seul morceau, aucune mèche de cheveux ne lui manquait, aucune goutte de sang n’avait été versé.

Alors oui, chien errant se permet de croire, que, finalement, Eléana n’était pas dangereuse. Pas pour lui, s’entend. C’était ce genre de pressentiment animal, ne captant aucune trace de menace d’Eléana. Au contraire. Zen l’aurait suivit où qu’elle lui demande de se rendre, ou même qu’elle le menace de la lâcher. Ce genre de conviction que les chiots étaient animés, comme si le monde était tout beau et tout mignon. Bien entendu, Tiger n’émit aucune protestation à l’invitation du lynx. Il aurait même jappé de bonheur s’il avait été sous forme canine, sa queue battant le rythme de la joie qui l’animait.

Tiger tentait, tout de même, de ne pas être trop expansif sur sa joie, dissimulant du mieux qu’il put le fin sourire qui tendait ses lèvres. Il leva la tête sur les bâtiments qu’ils dépassaient, reconnaissant les rues dans lesquelles ils évoluaient, pour les traverser tous les jours. A un carrefour, ils tournèrent à gauche. Tiger nota se passage car, pour se rendre chez lui, il devait prendre la direction opposée. C’est là qu’il remarqua qu’il n’habitait pas si loin que ça de la blonde. Ce fut un détail sans réelle importance, mais il ne manqua pas de l’oublier, même de s’en réjouir.

Ce fut seulement quand il gravit les marches des appartements qu’une idée saugrenue lui traversa l’esprit. Et si, un grand SI, c’était un piège ? Un frisson parcourut l’échine du Border Collie, se rendant compte, trop tard, que si c’était le cas, il n’y avait plus de marche arrière possible. Soit. Soit un homme Tiger et meurt honorablement. Il eut du mal à se faire à cette pensée, ses mains devenant moite suite à cette idée. Eléana était une chance unique, qu’il ne pouvait se laisser passer. Il avait l’impression qui s’il lui tournait le dos maintenant, descendant les marches quatre-à-quatre la queue entre les jambes, il ne la recroiserait plus jamais.

Il passa la porte, humant l’odeur de l’appartement, familière à celle de la russe. Elle l’avait vraiment emmené chez lui. En plus, elle avait dit qu’il pouvait la saluer quand ils se croisaient dans la rue. Non, Eléana ne pouvait pas être mauvaise. Ses yeux coururent sur les murs, les portes fermées, les quelques touches de décoration. Pour lui, ça manquait de plantes vertes. Il se tut sur ce point, bien entendu, préférant rester debout, s’appuyant contre un mur.

« Merci, c’est gentil. » De l’avoir amené ici. En espérant que ça ne soit pas un coupe-gorge.

Tiger se gratta la tête, jouant un peu avec son collier le faisant tourner. Il allait devenir indiscret, peut-être. Il ne savait pas, puisque c’était la première fois qu’il parlait sur ce sujet –les LEECH. Le chien semblait un peu trop enthousiaste, essayant de se contenir tant bien que mal.

« Ca remonte à longtemps, la première fois que tu t’es… » Il hésita sur le terme à employer, chercha quelques secondes ses mots, bougeant les lèvres sans exprimer de son. « transformer ? »
LEECH Somebody help me tame this animal I have become ♫
avatar Tiger C. Bolt
LEECH
Somebody help me tame this animal I have become ♫

✮ MONEY : 66
✯ NOMBRE DE SMS : 23
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NATIONALITÉ : USA
✯ SON ADRESSE : Bronx
✯ GROUPE : LEECH
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana] 04.04.12 16:34
Elle l’avait invité à venir chez lui, inconscient… il suivit sans rien dire, avec une lueur de joie dans le regard, il ne la lâchait plus d’une semelle alors qu’elle le guidait jusque chez lui. Ouvrant la porte de l’immeuble, puis montant jusqu’à son appartement elle l’invita à entrer alors que d’un coup la bonne humeur et la confiance de ce jeune garçon, de ce chien fou heureux semblait disparu, et il semblait bien moins confiant. Il doutait de la gentillesse de la grande russe ? Il y avait de quoi… elle n’était pas forcément gentille, et on ne pouvait prédire ce qu’elle allait faire, mais elle n’était pas dans le cadre de son travail, elle ne tuerait pas…
Il passa la porte de l’appartement qui était assez pittoresque, les stores à moitiés branlant, une fumée restant dans l’air constant, à force qu’elle fume dans cet appartement, une ambiance assez sombre, et froide, quelque chose d’assez hostile, austère, inhospitalier. Mais c’était le chez elle d’Eléana. Il remercia la grande blonde, pour quelle raison ? L’avoir faire venir ici ? Lui permettre de parler de tout ça… des leechs ? Peut-être… Il jouait encore avec son collier, signe de son embarras. Elle sorti une bouteille de vodka, et de l’eau, au cas où, en plus de deux verre qu’elle posa sur sa table basse pour permettre à Tiger de se servir. Il posa alors sa première question, à savoir si ça remontait à longtemps la première fois qu’elle c’était transformé. Elle haussa les épaules.


-Ca remonte a mon enfance, je me suis transformée dès que ma mère m’a vendu pour pouvoir nourrir le reste de la famille avec quelques un de mes frères, je devais avoir 13 ans, environ… c’est par nécessité que je me suis transformée la première fois.

Quelle nécessité… par faim… pour dévirer ses trois frère lors qu’ils étaient en captivité peu nourrit pour être transformé pour parvenir à entrer parfaitement dans le moule de la Mafia russe… tout ça elle n’allait pas lui dire non plus. En fait, elle ne risquait pas de lui dire, ou elle serait obligée de l’éliminer, le pauvre… et puis il prendrait peur, vu son statut.
Oh il devait s’attendre à ce qu’elle lui retourne la question, mais bon, s’il voulait lui en parler, il en parlerait sans qu’elle ne lui demande rien.


- Si tu as soif, sers-toi…

En disant cela, elle-même elle se servit un verre de vodka, elle n’allait pas boire a la bouteille directement ça faisait tache quand même…Elle s’étala dans son canapé, s’affala lourdement invitant d’un geste Tiger à prendre place là ou il voulait, sur le fauteuil, a coté d’elle dans le canapé, elle ne prenait pas toute la place, bref il pouvait s’installer comme il voulait faire comme chez lui.

-Si t’as d’autres questions…profites en… je suis toutes ouïe…
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Eléana Terezéa
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 70
✯ NOMBRE DE SMS : 45
✯ STALKING SINCE : 26/03/2012
✯ NATIONALITÉ : Russe
✯ GROUPE : Toxic/ Leech
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana]
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Ouaf Ouaf Wouf. [Eléana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les « boum », « pshit » et « crac » du monde
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNGSTERS :: OTHER BOROUGHS :: The Bronx :: ━ Little Italy-
Sauter vers: