AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

❝ chère petite menteuse. Ϟ LIAR.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageSujet: chère petite menteuse. Ϟ LIAR. 30.03.12 13:08

★ Psychologie
Qu'est ce qu'elle adorait se plaindre, cette petite. Se souciant que peu de l'impression qu'elle dégage alors, assez horripilante d'après les dires. Mine de rien, son physique est un aimant à stéréotype. Tout d'abord, on pourrait la croire douce, maternelle, et adorablement naïve. Son léger air innocent pousserait certains au viol. En gros, il ne lui manquait plus que les ailes pour qu'elle est la panoplie complète. Enfin ça, c'est avant qu'elle ne daigne enfin à ouvrir la bouche. C'était moche, ce qui en sortait. Elle aurait cette dégaine dédaigneuse de reine, arrogante à en égorger un chat. Une petite lueur d'impatience semble alors se refléter dans ses orbes bleutées, qui en avaient perdu leur innocence. Retour à la case départ. Quelques rares personnes lui avaient plus ou moins avoués, enfin avouer. Liar semble alimenter la haine comme un comburant alimentant un feu. Elle ne fait qu'hausser les épaules, comme si celle-ci s'en foutait. Mine de rien, ça la faisait profondément chier, mais ça l'avait saoulé de le montrer à chaque fois. L'adolescente ne faisait rien transparaitre, parce que ça se servait à rien, parce qu'elle se sentirait faible. Se faire utiliser, ce n'était pas dans ses habitudes. Alors, elle laissait son égo, meurtri, se faire encore terrasser, balançant quelques mots cinglants, ou baissant juste les yeux vers le ciel. Liar ne t'écoutera plus.

Pourtant, Liar n'est pas méchante, non. Certes bourrée de défauts comme toute personne normale. Sa façon de bouger, ses tics, sa façon de parler, tous ses indices ne semblent crier qu'une seule chose. « Putain, ce qu'elle est chiante. ». A noter, Liar est quelqu'un de très très rancunière, il arrive donc qu'elle commette des actes irréfléchis, compulsives, et de se sauver, son désir assouvi. Elle ne déclare pas la guerre comme ça, disons que même la personne concernée sans sait rien. Ne sachant pas être invisible, elle s'est longuement entraînée dans un miroir à garder la même expression quand elle devait passez à l'acte. Un peu comme Poutine, en fait. Pas jalouse pour un sou, sa façon de parler peut être assez virulente, presque agressive. Il arrive même qu'elle ne s'en rende pas compte, pour son plus grand désespoir. Malgré tout, elle n'en reste pas pour le moins poli. Ainsi, elle n'est pas le genre de fille à taper la discussion avec un inconnu que l'on a fait tomber par mégarde. Très méfiante, elle éjecte instantanément la moindre personne venant d'un coup lui parlé, les traitant ainsi de mal-poli, enfin à sa manière évidemment. Enfin, comme sa mère, Liar est une ado très très égoïste, pensant d'abord à son bonheur avant celui des autres. Le jour où elle se souciera de quelqu'un d'autre en tout premier, cela voudrait dire que l'heure est grave. Enfin, sa liste de défaut s'allonge, s'allonge. Tellement qu'elle ferait de l'ombre à ces quelques qualités qui font d'elle un personnage adorable.

Vous allez rire, mais Liar est une grande bavarde. Encore comme sa mère. Malgré tout ce que l'on se dit, ce que l'on se partage sur elle, Liar adore blablater à longueur de temps, avec des personnes partageant les mêmes passions qu'elle. Charismatique qui plus est, son allure droite et fière attirent les regards, en plus de son physique un peu à-part. Mais son corps plutôt frêle prouve plus ou moins une certaine sensibilité, cette fois bien réelle. Cette sensibilité, elle est cachée par son caractère impétueux et enflammé. En tant que nouvelle adulte, Liar est - ou plutôt essaie - quelqu’un de sage derrière ses décisions, ne lançant jamais des paroles insensées lors de discussions sérieuses.

Liar n'est pas parfaite, non. dans ses mauvais temps, beaucoup trop bornée, et tellement fausse. Tellement, que l’on peine à distinguer le vrai du faux chez elle. Pourtant, elle aura beau hurlé que c’est instinctif, on lui répondra alors qu’elle est une jolie menteuse. Pourtant, elle n'avait rien demandé. Rien à part un peu d'attention et de douceur. Mais s’il vous plait ; aimez-là comme elle est.
★ Croustillant
Emploi ou occupation : employé dans un cimetière, pour pouvoir payer ses études de commerce.
Situation : célibataire.
Groupe : citizens.
Particularités : rembourre son soutif. pas grand chose, Liar est une citoyenne ordinaire.
Phobie : en réflexion.
Une chanson : BLUE.
★ Historique
« Je suis enceinte, épouse-moi. » Avait-déclaré presque brutalement la femme, après avoir terminé le contenu de son assiette. Gabriel Mastriani, pas spécialement troublé par la nouvelle, acheva son verre de Bordeaux, avant de répondre d’un simple « D’accord. » Quelques semaines plus tard, le jeune couple se maria, afin que la mariée n’est pas de problème de taille dans sa robe. Le mariage fut organisé en grande pompe, « digne d’un Mastriani » avait déclaré le doyen de la famille, avant de trinquer. Quelques mois plus tard, vint la naissance d’une petite fille. Une petite blonde-translucide aux yeux bleus, parsemés d'étoiles. La peau pas trop claire pour un nouveau-né, qui glapissait sans cesse. « Je le sens, cet enfant sera spécial. Il fera de grande chose dans la vie, alors donnons-lui un nom digne de son rang. Appelons-le Liar. Je suis persuadée qu’il honorera son nom. » C’est ainsi que la petite Liar évolua dans une société controversée, adoré et choyé. « Regardez donc ! Il est tout le portrait de son père ! » Avec le regard perçant, parfois ténébreux, parfois malicieux. De sa mère. Car avant toute chose, il est de fait courant que madame Desirée Mastriani était tout sauf une femme parfaite, avant sa rencontre avec Gabriel. Séductrice, un peu trop joueuse, catin pour les religieuses, ou simplement fille de joie pour le reste de la haute bourgeoisie italienne. Mais, les soupçons se sont atténués quand celle-ci avait fait la rencontre de Gabriel, et elle se serait comme jurée de lui être fidèle. Car, ce n’est pas tout les jours qu’elle rencontrera un homme comme Gabriel Mastriani. Joli garçon, certes, il appartenait à une vieille famille aussi vieille que l'Italie, certes déchue, mais qui a un certain prestige dans le pays. Il était aussi réputé comme quelqu’un de peu soucieux des femmes, au point que des rumeurs circulèrent comme quoi l’héritier Mastriani serait homosexuel. Ces rumeurs se sont subitement estompées quand Gabriel croisa le regard bleuté de la belle. Il frémit, puis il se sentit submergé par quelque chose qu’il n’avait encore jamais ressenti. Allez savoir ce que c’est.

Enfin, ce n'était pas non plus la joie. La petite fille fût rapidement délaissée par la naissance d'un petit garçonnet que la famille prenait pour « l'héritier ». Ils vaquèrent tous à leur occupation. Madame occupait à se reconstituer une nouvelle garde-robe, Monsieur qui boit son bordeaux. Le petit héritier, lui suivait les traces de sa grande-sœur, comme son ombre. Il était alors de fait courant que le nain finissait toujours, barbouillé de maquillage sous les rires de Liar. « T'es chiant, lâche-moi ! » Il ne fit qu'hausser la tête, signe de refus. Liar ne fit qu'hausser les épaules. L'année suivante, un choix crucial fût pris pour l'avenir de la fille. Elle étudierait aux Etats-Unis, et vivrait alors chez la soeur de son père. Elle fût étonner de savoir qu'il y avait un Mastriani en dehors du pays. Elle eut quelque temps, le mal du pays, mais elle s'y fait. Et puis la tante, elle était plutôt sympathique.

« Tout est bon pour avoir du pognon. » Comme disait la tatie. Après avoir acquis sa majorité, elle partit vivre toute seule, ne l’encombrant plus. Allez savoir comme elle avait fini par bosser dans un cimetière, m'enfin, ça changeait de l'ambiance des bars, et puis au moins, elle échapperait à son péché mignon. La cause était bonne, de toute façon. Liar là, elle évolue dans un monde un peu bizarre, au point même qu'elle soit devenue normale. Il faut plus difficile pour l'étonner, elle a presque tout vu, songe-t-elle.

Tu vois, cette fille pas banale à cause de ses cheveux, qui a des traits plus ou moins masculinisé, qui songe un instant, avant de se masser dans la foule. Elle a l'air ordinaire, face aux autres, et ça l'enchante. Elle ne voudrait surtout pas finir comme ça.
★ Carte d'identité
Nom du personnage : Liar Mastriani.
Origines : pseudo-italienne.
Né(e) à : milan.
Surnom : lili. M'enfin, son nom est suffisamment court.
Sexe : féminin.
Age : dix-neuf ans.

Aime : la pluie, l'odeur du pétrole, le vin rouge, l'odeur de la clope, flâner, et j'en passe.
Aime pas : les fleurs, qu'on la prenne pour une catin, l'odeur que dégage les ivrognes, les coup de soleil, la bouffe trop lourde, le sucré, les canards. Les cookies aussi.
★ Le Joueur
Pseudo : grrr.
Connexion /10 : aléatoire, dès que je peux, souvent. C:
Avatar : suzuno fuusuke de inazuma eleven. (comment ça c'est un mec ? J'ai pas demandé d'avis, je sauve sa peau, c'tout ! D:)
Commentaire : .o. -o- \o\ |o| /o/ -o- .o. EEEEEEH MACARENA.

CITIZENSA hundred million voices that cry as ours ♫
avatar Liar Mastriani
CITIZENS
A hundred million voices that cry as ours ♫

✮ MONEY : 0
✯ NOMBRE DE SMS : 6
✯ STALKING SINCE : 29/03/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: chère petite menteuse. Ϟ LIAR. 31.03.12 21:07
Bienvenue sur le forum~

Alors, chouette petite fiche. J'ai eu du mal à la lecture du premier paragraphe du caractère, mais après la manière d'utiliser les temps de verbe a changé donc ça allait très bien. Belle maîtrise de l'écriture, surtout au niveau de l'histoire et je suis assez satisfait d'avoir une citizen, enfiiiiin \o/.
Et. BLUE. lolz. ♥

Allez, j'te valide. Amuse-toi parmi nous.


Aged hatred and young cold-blooded mind TICK-TOCK ~ nobody can rewind time
©Ren(youngsters)
Don't you try to catch me, don't you try to catch me ?
avatar Abyss Huot
Don't you try to catch me, don't you try to catch me ?

✮ MONEY : 6
✯ NOMBRE DE SMS : 155
✯ STALKING SINCE : 18/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 14/02/1995
✯ SON ÂGE : 23
✯ NATIONALITÉ : Italienne.
✯ SON ADRESSE : Upper East Side.
✯ GROUPE : LUSH.
Voir le profil de l'utilisateur http://youngsters.1fr1.net
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: chère petite menteuse. Ϟ LIAR. 31.03.12 22:13
je me sens bonne en bleu. en plus, je suis first blue. What a Face
dur ? sérieux ? D: oww, je ferai gaffe alors pour mes rps, c'est on jamais.

MAIS MERCI.


fjdkxhdbsxjwkdbcsxjk.
CITIZENSA hundred million voices that cry as ours ♫
avatar Liar Mastriani
CITIZENS
A hundred million voices that cry as ours ♫

✮ MONEY : 0
✯ NOMBRE DE SMS : 6
✯ STALKING SINCE : 29/03/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: chère petite menteuse. Ϟ LIAR.
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

chère petite menteuse. Ϟ LIAR.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Petite feuille verte de nouveaux messages» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)» petite lettre au père noël» Ma petite collection» un petite mélange ici de coques et de palourde
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNGSTERS :: LE COMMENCEMENT :: Fiche de Personnage :: ━ Fiche Validé-
Sauter vers: