AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

❝ La vengeance des Chinois ; Privé Eostre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MessageSujet: La vengeance des Chinois ; Privé Eostre. 30.03.12 17:11
Il y avait déjà beaucoup trop de monde à Chinetown la semaine, alors un week-end, elle n'imaginait pas. C'est pour ça qu'Aless' avait décidé d'y aller un jeudi. Logique. Mais elle voulait ses nouilles. Trois semaines qu'elle n'en avait pas mangé. Trois semaines qu'elle allait au moins deux fois par semaine au McDo. Trois semaines qu'elle en avait marre des BigMac informes et des sunday trop sucrés. Aujourd'hui, elle avait fait le chemin depuis l'université exprès pour pouvoir manger un peu plus équilibré - on y croit. Heureusement, à Chinetown, les blondes aux yeux bleues étaient courantes. Vive le tourisme. Il était presque une heure de l'après-midi et le ventre de l'italienne criait famine. Pire que le klaxon du Titanic. Du moins, d'après elle. N'empêche que c'était gênant d'avoir faim ; elle avait de moins bon réflexes et un temps de réaction moindre. Compliqué si on l'attaque - des chinois peuvent cacher des mafieux chinois, oui oui.
Elle trouvait marrant de reluquer les asiatiques de ce quartier, elle avait l'impression d'être tombée en Chine en moins de trois pas. Ça lui rappelait un peu son quartier à elle, dans Corleone. Impossible de ne pas croiser un passant avec une arme. Bah là c'était impossible de ne pas croiser un passant n'ayant pas les yeux bridés. 

Mais le problème avec ce quartier, c'était qu'on s'y perdait vite. Genre comme Alessandra. Elle avait tournée façon random, elle s'était perdue façon looser. C'était dans ces grands moments de solitudes qu'elle regrettait ne pas avoir un GPS sur elle. Une chance, elle n'avait pas l'air d'avoir quitté la rue principale, donc tout n'était pas terminée et elle aura ses nouilles à temps pour retourner à l'université en les dégustant. Ou pas. Elle n'était pas phobique de la foule, rester quelques minutes de plus autour de ces touristes et autres personnes habitants ici et là ne la dérangeait pas. Ce qui la dérangeait vraiment c'était plus le fait qu'elle allait perdre un temps précieux et que les cultures qu'elle avait laissé dans le laboratoire allaient tourner. Tant pis, système D. 

Elle savait se débrouiller, elle n'aurait aucun mal à retrouver sa boutique. Il suffisait d'un peu de mémoire. Chose que la jeune femme n'avait pas tellement en ce moment. Elle pesta. 
    « Un point pour Pipo, je suis nulle en orientation. »
Restait plus qu'à trouver son chemin. Lol quoi. 
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Alessandra Caiotali
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 16
✯ NOMBRE DE SMS : 19
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 09/03/1993
✯ SON ÂGE : 25
✯ NATIONALITÉ : Italienne
✯ SON ADRESSE : Uptown
✯ GROUPE : TOXIC
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: La vengeance des Chinois ; Privé Eostre. 30.03.12 21:26
Tu sais parfaitement que tu ne sais pas cuisiner et toutes tes tentatives devant un fourneau te l’on bien prouvé. Un petit incendie sans dommage, mise à part une cuisinière bonne à la casse, des casseroles inutilisable et beaucoup trop de plat raté. Parfois même tu te demandes pourquoi ton estomac n’a pas rendue son tablier depuis belle lurette. Malgré le fait que tu ne saches pas cuisiner cela ne t’empêches pas d’avoir toujours faim.

Tu avais passés la matinée sur les bancs universitaires, mais cette fois si tu n’étais pas une élève parmi tant d’autre. Non, tu avais inversé les rôles, tu venais de passé de l’autre côté du micro. Pour autant tu n’étais pas non plus un professeur, non ceci serait trop d’honneur, mais venir en tant qu’intervenante pour expliquer les ficelles de ton métier, mais malgré ton intervention rapide, tu en avais profité aussi pour obtenir quelques informations pour continuer tes études, même si tu es déjà une employée dans entreprise.

Perdue dans les affûts d’élèves, tu étais obligée de suivre les vagues humaines sur quelques mètres. Malgré tout le brouhaha environnant, tu entendais parfaitement ton ventre crier famine. Poussant quelque peu des personnes tout en lâchant quelques minables excusent qui siffle entre tes dents. De ce fait tu te diriges vers un endroit que tu connais presque comme ta poche, Chinetown. Quartier de tes années de jeunesse. Là où tu avais trainé il y a bel lurette avec de nombreux amis, mais aussi seule.

Encore une fois comme dans le passé tu faisais contraste avec le quartier ethnique. Parmi ces typés asiatique, tu es l’une des rare occidental, mais pourtant dans certain endroit tu es connue comme le loup blanc. Malgré le fait que tu n’as pas tellement le sens de l’orientation, ton ventre sait parfaitement bien où te mener, mais qui plus est, tu connais ce quartier comme ta poche, tu sais où tourner pour trouver une petite boutique de vêtements ou bien encore un petit restaurant qui font les meilleurs nouilles de tout l’état de New-York !

Pour ce faire, tu devais rester dans l'artère principale, continuer ton chemin tout droit sur encore une petite dizaine d'intersections avant de tourner dans une petite rue noire été comme hiver. Tu avais suivi ton petit trajet à la lettre et tu te retrouvais après quelques petites minutes devant l'embouchure de la supérette. « Un point pour Pipo, je suis nulle en orientation. » Grommela une blonde, qui se tenait devant ton chemin. La faim te mettais un peu sur les nerfs, excédé tu posas ta main sur son bras. « Je ne suis pas ton Pipo, mais tu veux aller où ?! » La questionnas-tu un peu brutalement. Tu as beau observer la blonde sous toutes les coutures, tu ressens un truc qui cloche, comme si tu venais de faire une erreur, mais qu'importe il est trop tard maintenant. Ton ventre gargouille encore une fois, plus fort qu'au part avant. Par réflexe tu poses ta main sur ton estomac pour le faire taire, mais en vain. ❞
CARNAGE No one man should have all that power ♫
avatar Eostre Baumman
CARNAGE
No one man should have all that power ♫

✮ MONEY : 87
✯ NOMBRE DE SMS : 96
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 18/12/1986
✯ SON ÂGE : 31
✯ NATIONALITÉ : Germanique
✯ SON ADRESSE : Brooklyn
✯ GROUPE : Carnage
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: La vengeance des Chinois ; Privé Eostre. 31.03.12 19:08
Euh. Ouais ? C'était qui elle ? Sandra ne pensait pas croiser quelqu'un qui l'aurait entendu. La honte. 
    « Euh... Plaît-il ? »
Même la bande d'adolescentes avait l'air interloqué par cette approche soudaine et un peu sèche. On ne pouvait pas dire que cette "aide" soit très discrète. Arquant un sourcil, la blonde n'était tout de même pas très confiante. Depuis le dernier appel de Filippino, elle n'arrêtait pas de croiser des "amis d'enfance". Cette fille pouvait être une amie d'un ami ? Ouais peut-être. Sûrement. Dans tous les cas, elle restait sur ses gardes. Il était quand même clair que les deux jeunes femmes avaient faim. Vraiment très faim. 

La loi de l'estomac l'emporta cependant. Damn.
    « Fong. Une boutique de nouilles. Mais là j'ai un bug. »
Plus qu'un bug, c'était carrément un redémarrage qu'il lui faudrait. Enfin pas vraiment, vu qu'elle s'était perdue et que par définition, si elle ne trouvait pas l'arrivée, elle ne trouverait pas le départ. Al' avait au moins le mérite de ne pas avoir suc digestif qui décapait la paroi de son estomac, contrairement à son interlocuteur qui avait le système de miamer plutôt bruyant. 
    « Mais c'est pas pressant, vous pouvez aller manger. Je trouverai mon chemin seule. »
Alessandra était bien assez grande pour ça. Alors elle reprit son chemin, tournant sur sa droite alors que le bon chemin était à gauche. Epic Win. Surtout quand d'un coup et devant un bon nombre de passants et d'individus totalement indifférents à la situation, l'empoisonneuse se fit "kidnapper". Si on pouvait appeler ça un kidnapping. C'était plus un truc ressemblant à une scène d'un film d'action moyennement raté qu'autre chose. 
Un coup de feu retentit. Mais contrairement à ce que les inconnus imaginaient, la foule ne paniquait pas, il n'y avait pas la police qui débarquait la seconde suivant le bruit et encore moins de gens courageux qui allaient sauver le ou la blessé(e). Tout était normal. Avec peut-être quelques habitants qui regardaient discrètement par la fenêtre, curieux de la situation. Alessandra avait simplement tiré dans la cuisse de son ravisseur.
    « Dis à Filippino que s'il recommence, c'est lui que je vais descendre. »
Ah merde. Y'avait l'autre GPS humain qui était là. L'italienne sourit.
    « Y'a rien a voir. Vous en faites pas. »
New York était la ville de tous les dangers, Sandra se doutait que ça la surprenait. En espérant que c'était pas trop.
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Alessandra Caiotali
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 16
✯ NOMBRE DE SMS : 19
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 09/03/1993
✯ SON ÂGE : 25
✯ NATIONALITÉ : Italienne
✯ SON ADRESSE : Uptown
✯ GROUPE : TOXIC
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: La vengeance des Chinois ; Privé Eostre. 31.03.12 21:40
Oui tu sais parfaitement bien que, tu n'aurais pas dû accoster cette blonde et pourtant tu l'avais fait. La raison de ton agissement débile ? Ton estomac avait été le plus fort. Ton esprit avait dû rendre l'âme sous les bruits puissants de tes boyaux qui se mangeaient entre eux. « Euh... Plaît-il ? » Te demandas la blonde un peu surprise. Certes tu avais été sèche dans tes propos, mais voilà tu devrais le savoir à force que ton caractère est très instable et mauvais lorsque ton ventre famine. « Pardon, mais tu es sur mon chemin et j'ai une faim de loup, alors, où veux-tu aller ? Ainsi comme ça je pourrais manger ! » Lui répondis-tu encore une fois aussi sèchement, malgré le fait que tu t'excuses. Presque comme si vous aviez élevés les cochons ensemble.

Rapidement tu entendis que son estomac à elle criée famine, aussi. « Fong. Une boutique de nouilles. Mais là j'ai un bug. » Te répondis tout compte fait la jeune femme. Estomaquée tu le regardas avec de gros yeux, est-ce donc un coup du destin ou bien est-ce une pure et simple coïncidence ? La blonde et toi vouliez aller au même endroit. Une petite boutique de nouille chinoise, nommé Fong. Ce qui est assez compréhensible, car toi-même tu considères cette boutique comme la meilleure au monde. « Mais ce n'est pas pressant, vous pouvez aller manger. Je trouverai mon chemin seule. » T'informas tout de même la blonde. Tu n'avais même pas eu le temps de lui dire une phrase du style : mais c'est là aussi que j'y vais, ou un truc dans le genre. Non, elle venait de tourner à droite alors que le bon chemin était la gauche.

Alors que tu étais déjà effarée sur cette drôle de coïncidence tu ne t'étais pas tellement rendu compte que la grande blonde venait de disparaitre sous tes yeux. Tu la recherchais du regard pour savoir où elle s'était volatilisée, mais en vain presque. Pourtant, tu te doutes que rechercher une grande tête blonde parmi tous ces bridés devrait être techniquement une chose aisé, mais non. Tournant sur toi-même tu entendis un coup de feu retentir dans l'air. Chose on ne peut plus banal à New-York, mais qui surprend tout de même n'importe quelle personne de ce nom. Pris d'un élan de folie tu te dirigeas vers le lieu du forfait en courant. « Dis à Filippino que s'il recommence, c'est lui que je vais descendre. » Clama la blonde un flingue à la main. Très certainement l'objet du forfait.

Alors que tu te cachais la bouche pour éviter de crier, tes jambes elles en revanchent avançaient en direction de l'assaut. « Y'a rien a voir. Vous en faites pas. » T'informas la blonde à ton égard. Secouant vivement la tête négativement, de droite à gauche et de gauche à droite. Tu gardais encore une fois le pistolet que tenait la jeune femme. « Je ne sais pas si tu es au courant, mais Fong, se trouvais dans la rue de gauche et que ça c'est juste un pauvre type avec une balle dans la cuisse. » T'adressas-tu enfin à elle en essayant de faire une touche d'humour. Avançant encore un peu plus tu observais le carnage sur la gambette du malfrat esquissant une grimace de dégout à la vue du sang et surtout à l'idée de ces millions de micro-organismes qui lui couterait une amputation ou une septicémie si jamais il ne nettoyait pas cette plaie béante. « Ce n'est pas du joli tout ça, tu devrais aller à l'hôpital si jamais tu ne veux pas subir un couic. » Informas-tu au blesser à cause d'une déformation professionnelle. ❞
CARNAGE No one man should have all that power ♫
avatar Eostre Baumman
CARNAGE
No one man should have all that power ♫

✮ MONEY : 87
✯ NOMBRE DE SMS : 96
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 18/12/1986
✯ SON ÂGE : 31
✯ NATIONALITÉ : Germanique
✯ SON ADRESSE : Brooklyn
✯ GROUPE : Carnage
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: La vengeance des Chinois ; Privé Eostre. 01.04.12 0:54
Bon d'accord. Alessandra n'avait rien géré sur ce coup. Le type au sol se tordait de douleur. Mais elle ne pouvait s'empêcher de sourire à ce spectacle, il lui rappelait bien trop sa "punition" de ses dix ans. Ouais enfin, elle souriait moins quand elle vit qu'il y avait eu un spectateur. Une plus précisément. La poisse.
    « Ah oui, peut-être. Merci du tuyau. »
Juste au cas où, bien entendu, la blondinette n'aurait pas vu le type qu'elle abattrait bien si elle n'était pas dans un haut lieu touristique. Mais du coup, à cause de ce témoin, elle risquait sa liberté. Tout sauf ça. Elle réfléchit plusieurs secondes - qui lui avait paru une éternité - et en conclut à une chose. Alors que l'autre brune était en train de "conseiller" le blessé, Al' en profita pour lui présenter son canon à sa tempe. Juste de quoi la paralyser un peu de peur si elle n'avait pas déjà connu cette situation auparavant. La chance avait décidé de faire place dans cette grosse tâche de malheur ; voilà que la petite ruelle était vide. Les quelques personnes avaient dû sentir un danger immédiat. Normal de prendre ses jambes à son cou.
    « On va être clair. Tu n'as rien vu. Tu ne dis rien. Ce type n'est pas quelqu'un de fréquentable et il est préférable de le laisser crever doucement ici. Il le mérite. »
En fait, Sandra n'en avait absolument rien à faire de ce qu'il allait lui arriver à celui-là. Peut-être qu'un de ses camarades était posté non loin, attendant le bon moment pour le repêcher ? C'était un détail parmi d'autres auxquelles la jeune mafieuse avait autant de considération qu'un pingouin à une piscine chauffante. Du coup, elle hésitait à sortir un de ses poisons paralysants. Il lui serait très simple de faire accuser le GPS d'avoir tiré sur l'homme en noir avec presque trente degrés. Elle était experte en la matière. Cependant, elle réfléchit. Gâcher un nouveau poison qui pourrait être testé sur des personnes plus intéressantes, ce n'était pas super. Et puis, il se serait surement envolé la seconde même où elle tournerait le dos. C'était prévisible, il n'y avait qu'un moyen pour un blessé de s'en sortir vivant dans le monde d'Aless'.

Au final, elle rangea son arme, soupira. Pipo n'était pas imaginatif comme garçon, il y avait des chances que sa prochaine sortie se finisse avec un cadavre à jeter dans une poubelle ou à enterrer - mais la solution poubelle était moins fatigante et salissante. Résignée, Sandra tourna le dos à tout ce bazar nouveau, prenant donc le chemin qui mène vers son boutiquier de nouilles préférées. Et puis son portable sonna. Depuis hier soir, c'était le cinquième appel d'un numéro masqué. Trop simple de deviner qui était au bout du fil, elle faisait fi de cela. Qu'il la laisse tranquille.
TOXIC You god damn right I'm a CRIMINAL♫
avatar Alessandra Caiotali
TOXIC
You god damn right I'm a CRIMINAL♫

✮ MONEY : 16
✯ NOMBRE DE SMS : 19
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 09/03/1993
✯ SON ÂGE : 25
✯ NATIONALITÉ : Italienne
✯ SON ADRESSE : Uptown
✯ GROUPE : TOXIC
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: La vengeance des Chinois ; Privé Eostre. 01.04.12 10:42
Est-ce que c'est vraiment une journée de merde ? C'est ce que tu te demandes fortement. Dire que ta journée avait été on ne peut plus banal dès le départ, mais dès que ton estomac c'était manifesté bruyamment, tout avait changé du tout au tout. Tu te trouvais en face d'un type qui se tordait de douleur une balle dans la cuisse et à tes côtés se trouvaient la blonde avec un flingue fumant à la main. Ce qui te voudrait en temps normal une bonne protection de la part du FIB, mais là tu as bien peur de passer à la casserole si tu ne la joues pas finement. « Ah oui, peut-être. Merci du tuyau. » Te raillât-elle froidement. Tu dégluties encore et toujours les yeux rivés sur la plaie béante du malfrat.

Tu devais avoir l'air bien débile de conseiller un « méchant », mais voilà c'était tout toi ça, toujours à l'ouvrir quand tu ne le dois pas et à prodiguer des conseilles à deux balles et tu sais ce que cela te coute maintenant ? Parfaitement, car tu sens l'acier encore tiède du canon noir qui se pose sur ta tempe. Ton corps se raidit à cette sensation, alors que tu voudrais t'écrouler sur ton propre poids, mais non. Tu la regardes en roulant les yeux sur le côté. « On va être clair. Tu n'as rien vu. Tu ne dis rien. Ce type n'est pas quelqu'un de fréquentable et il est préférable de le laisser crever doucement ici. Il le mérite. » T'expliquât-elle de long en large. Alors, qu'elle te donnait une tirade digne du Parain II, tu étais là, statique comme une statue, ayant presque perdu toute forme de vie. « Oui maman.... » Lâchas-tu pleines de désespoir en hochant la tête de haut en bas et de bas en haut, mais pourtant tu essayas de faire une petite touche d'humour pour ne pas sombrer dans la folie.

Après ce qui te semblait une éternité la blonde rangea son instrument de torture dans un étui de soupire, tu lèves les yeux aux ciels face à cette réaction. Normalement c'est toi qui devrait soupirer après avoir eu une arme sur la tempe, mais non. Tu étais là en train de taper du pied à un rythme régulier. Après avoir eu l'une des plus grandes frayeurs de ta vie tu t'attendais au strict minimum. Un repas. Oui tu ne nieras pas qu'une fois encore c'était ton ventre qui avait parlé à ta place. Te donnant un tout autre discours qu'à ton accoutumé. Tu la suivais du regard. Elle avait osé te tourner le dos répondant à un appel téléphonique.

Excédée par son comportement hautain et sans vergogne. Tu la suivais comme un petit chien qui attend sa patté, ce qui n'était pas totalement faux. Tu attendis que la blonde raccroche son appareil mobile pour enfin passer à l'action et attendre ton dû. Accélérant le mouvement de tes pas, tu commenças à être à son niveau, ce qui ne fit pas réagir l'assaillante. Tu te retrouvas obligée de passer au plan B. C'est-à-dire à passer devant elle et à lui bloquer le chemin. C'est ce que tu fis, presque porter par tes jambes par de rapides mouvements mécaniques. « Hey ! Dit moi, pour ce qui vient de se passer, tu comptes m'offrir un repas tout de même pour te faire pardonner ?! » Lui aboyas-tu vivement presque à bout de nerf par son comportement. Tu te tenais droite comme « I » en face d'elle, les mains sur les hanches et le pied tapant du sol à un rythme régulier. ❞
CARNAGE No one man should have all that power ♫
avatar Eostre Baumman
CARNAGE
No one man should have all that power ♫

✮ MONEY : 87
✯ NOMBRE DE SMS : 96
✯ STALKING SINCE : 25/03/2012
✯ NÉ(E) LE : 18/12/1986
✯ SON ÂGE : 31
✯ NATIONALITÉ : Germanique
✯ SON ADRESSE : Brooklyn
✯ GROUPE : Carnage
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: La vengeance des Chinois ; Privé Eostre.
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

La vengeance des Chinois ; Privé Eostre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US» Forum privé.» Portrait chinois» vente privée MAKE UP FOR EVER 2009» questions sur la prématernelle et les garderies privées
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNGSTERS :: MANHATTAN :: DownTown :: ━ Chinetown-
Sauter vers: